Si vous paniquez dans la cuisine, vous souffrez peut-être d’une phobie.
Il y a des phobies de toutes sortes et certaines d’entre elles sont très surprenantes. C’est le cas de la mageirocophobie ou de la peur de cuisiner, un trouble qui, selon les situations vitales, peut causer de nombreuses limitations et même des problèmes de santé alimentaire. Tandis que certaines personnes se détendent en cuisinant, pour d’autres, la cuisine est un endroit qui ressemble plus à l’enfer. Dans notre dictionnaire des phobies, nous vous racontons tout sur la phobie mageiro.

Qu’est-ce que la phobie mageirocophobie ?

La mageirophobie est la peur de cuisiner. Ce n’est pas que vous n’aimez pas cuisiner parce que vous préférez avoir votre assiette, ou que la cuisine n’est pas votre partie préférée de la maison parce que vous avez peu de talents culinaires. C’est la panique quand il s’agit de cuisiner.

Mais la peur de quoi ? Qu’est-ce qui est si dangereux que dans l’esprit du mageirophobe peut arriver pendant la cuisson ? Il y a plusieurs craintes. Il peut s’agir d’une peur de brûler sur le poêle, d’une peur que les autres n’aiment pas la nourriture, ou de préparer de la mauvaise nourriture et de rendre votre famille malade. Et puis il y a cette peur indéfinie qui cause tout état d’anxiété.

Symptômes de la phobie mageirocophobie

Les réactions causées par cette phobie sont les réactions habituelles. Anxiété extrême avec palpitations, transpiration, étourdissements, sensation d’étouffement ou même crise de panique si la situation ne peut être évitée. C’est précisément l’évitement qui caractérise toutes les phobies, et pouvez-vous vraiment éviter de cuisiner ? Cela dépend de votre situation de vie, mais dans le meilleur des cas, il est pratique de traiter cette phobie.

La mageirophobie a des conséquences sociales, familiales et sanitaires dangereuses. Elle est parfois associée à d’autres phobies alimentaires comme la lacanophobie ou même à des troubles comme l’anorexie et la boulimie. L’origine réside dans cette anxiété incontrôlée qui finit par transformer tout aspect lié à l’alimentation en danger réel.

Causes de la phobie mageiro

L’origine de la phobie mageiro peut être trouvée dans un refus profond de cuisiner parce que c’est un rôle socialement imposé. Mais comme pour toutes les phobies, elle se développe le plus souvent à travers un trouble anxieux qui favorise l’émergence de peurs irrationnelles et déraisonnables.

Le conditionnement par expérience traumatique n’est pas exclu dans le cas de cette peur de la cuisine. Vivre un épisode désagréable dans une cuisine, se couper avec un couteau en cuisinant à un moment de grande charge émotionnelle, recevoir de mauvaises nouvelles en préparant un repas, ou voir quelqu’un avoir un accident domestique sont des raisons suffisantes pour qu’un trouble comme la peur de la cuisine surgisse.

Traitement de la phobie mageiro

Il est tentant de penser que si vous avez organisé votre vie de façon à ne pas entrer dans la cuisine, vous n’avez pas à faire face à ce problème. Vous pouvez l’éviter à tout moment, n’est-ce pas ? Mais cela ne veut pas dire que le trouble a disparu, et une phobie non traitée a tendance à attirer plus de phobies.

La meilleure chose à faire est donc de vous mettre entre les mains d’un professionnel de la psychologie qui, grâce à la thérapie cognitivo-comportementale, vous aidera à modifier cette pensée déformée initiale qui vous amène à considérer l’acte de cuisiner comme dangereux. A partir de là, le comportement d’évitement peut être transformé.

Une stratégie très utile pour surmonter la mageirophobie est l’exposition graduelle. Vous pouvez commencer par préparer des plats simples et froids qui ne nécessitent pas beaucoup de préparation mais qui vous familiarisent avec l’espace. Ensuite, vous pouvez augmenter la difficulté en cuisinant quelque chose juste pour vous, afin de ne pas ressentir la pression des autres.

Et peu à peu, vous pourrez réduire votre peur de cuisiner. Comme cette peur s’accompagne de fortes doses d’anxiété, la pratique habituelle de techniques de relaxation, d’exercices de respiration consciente et de méditation est également recommandée.

La phobie Mageiro n’est qu’une des peurs que l’on peut trouver dans le monde, mais dans notre catégorie de phobies, vous trouverez certaines des peurs les plus curieuses, ne les manquez pas !

Noter cet article