Traumatisme et choc émotionnel : comment en venir à bout ?

Lifestyle Traumatisme et choc émotionnel : comment en venir à bout ?

Le choc émotionnel, encore appelé par de nombreuses autres personnes, choc psychologique n’est rien d’autres que la résultante d’un évènement troublant ayant causé à l’individu qui l’a subi, des séquelles. Ces séquelles peuvent être physiques ou psychologiques. Ce choc émotionnel non traité à temps peut conduire au traumatisme. Le traumatisme ou trauma, comme le disent certains, est « l’ensemble des troubles provoqués par une blessure, un choc violent ». Deux principales catégories de trauma sont à évoquer. Le traumatisme intentionnel, ou l’individu traumatisé est souvent amené à commettre des actes de violence envers d’autres personnes de son entourage ou parfois vers lui-même dans le but de mieux se sentir. Le traumatisme non intentionnel ou le sujet est mal à l’aise avec des évènements extérieurs qu’il ne peut contrôler, par exemple : la peur inhérente au sport. Une bonne compréhension des causes et des conséquences d’un traumatisme émotionnel permet de prendre les meilleures décisions pour en venir à bout.

Les causes d’un traumatisme et choc émotionnel

« Alors pendant que le pasteur prêchait, des larmes silencieuses ont commencé par baigner mon visage, je me revoyais des années en arrière ou mes parents n’étaient presque jamais là pour s’occuper de moi à cause de toute l’attention qu’ils portaient vers mon frère, dû à son état de santé fragile. Je me revoyais enfant, mais étant obligé de prendre à cœur mon rôle de grande sœur un peu trop tôt parce que je sentais peser sur mes épaules une lourde responsabilité. Je compris alors d’où me venait cette peur du rejet et surtout ces manières disproportionnées de toujours vouloir me sacrifier pour le bien-être des autres. »

Voilà l’expérience personnelle d’une jeune dame, un traumatisme qui, sans qu’elle s’en aperçoive, était enfoui dans son subconscient. Plusieurs personnes en sont victimes et ne se rendent compte de rien jusqu’au moment où elles sont confrontées à la vérité ou un déclic assez fort apparaît.

Il est à cet effet important de comprendre que la majorité des gens tiennent leur dépression d’un choc qu’ils ont subi dans l’enfance et dont ils n’ont pas pu s’en débarrasser ou pire depuis qu’ils n’étaient encore qu’un embryon dans le ventre de leur mère. En effet, le traumatisme de la femme en état de grossesse a un impact direct sur l’enfant qu’elle porte. La timidité, l’état colérique ou apeuré de certains enfants dès le bas âge sont autant de conséquences de cet impact.

Les conséquences d’un traumatisme émotionnel

Nous devons nous rendre à l’évidence qu’un traumatisme non traité peut très vite conduire à un blocage. Un tel blocage est susceptible de gâcher votre vie voire d’entraîner d’autres crises encore plus importantes, notamment :

  • l’anxiété chronique ;
  • l’hypersensibilité ;
  • le trouble de sommeil ;
  • la phobie de certaines choses comme la peur de la conduite, de la maternité, du rejet, de l’infidélité, de la prise de parole en public, de l’échec, etc.

Par exemple, la plupart des personnes ayant été une fois victimes d’un accident de circulation ou dont les parents ont perdu la vie dans certaines circonstances ont souvent du mal à prendre le vol. Il est cependant crucial de savoir que vivre à l’affut de ses angoisses ou crises ne peut nous apporter la paix intérieure et le bien-être. Il est alors salutaire de trouver des solutions afin d’y remédier.

Traumatisme et choc émotionnel : comment le surmonter ?

Pour Loris Vitry, coach en respiration, tout part du corps :

« Vous ne pouvez pas avoir un esprit saint si votre corps est dans un état d’anxiété. »

« Un esprit saint dans un corps saint », comme le dit si bien l’adage, est alors nécessaire pour favoriser l’état de bien-être psychologique, voire physique. Voici à cet effet certaines solutions pour faire face au choc émotionnel et au traumatisme.

Suivre une thérapie

Pour en venir à bout de son traumatisme émotionnel, il est important d’en rechercher la cause.

Par exemple, plusieurs fois, nous avons déjà dû dire, ou entendre une personne de notre entourage dire : « J’ai une antipathie naturelle pour ce monsieur ou cette dame ». Eh bien, nous pouvons vous dire que l’antipathie naturelle n’est qu’un mythe.

Lorsque vous vous confrontez à ce genre de cas, vous devez comprendre que cette personne n’est rien d’autre que le reflet d’une autre qui, dans votre passé, vous a sans doute marqué négativement et dont vous ne voyez que les traits caractéristiques. Il vous faudra donc revenir dans le passé et essayer de voir d’où provient le choc. Et pour cela, une thérapie s’avère indispensable.

Il est à cet effet conseillé de se confier à un spécialiste du domaine. En la matière, vous découvrirez comment bien vous y prendre sur le site www.emotions-detox.fr.

Pratiquer la relaxation profonde

La relaxation profonde se révèle être une parfaite alternative pour favoriser rapidement sa guérison en ce qui concerne le traumatisme et le choc émotionnel. Il existe à cet effet plusieurs techniques :

  • apprendre à maîtriser la respiration consciente ;
  • apprendre à décontracter ses muscles de façon progressive ;
  • procéder à un « balayage mental » ;
  • essayer la méditation consciente ;
  • tester les techniques de visualisation.

Vous trouverez pas à pas comment pratiquer la relaxation profonde en consultant cette page.

Discover