Qu’est-ce que le microblading ?

Mode Beauté et maquillage Qu'est-ce que le microblading ?

Si vous vous intéressez au maquillage semi-permanent des sourcils, alors vous avez sans doute déjà entendu parler du microblading. C’est une technique de maquillage révolutionnaire, qui vous permet d’avoir tous les jours et sans effort, des sourcils parfaitement tracés.

Le microblading, c’est quoi ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le microblading est une technique de maquillage semi-permanent qu’on applique sur les sourcils. Il est issu d’une gestuelle asiatique ancestrale, et est aussi connu sous le nom de technique 6D. Cette procédure permet de restructurer le sourcil, pour lui donner un aspect plus vrai que nature. 

On peut aussi définir cette technique comme une véritable calligraphie des sourcils. Pour la réaliser, il faut des outils spécifiques tels que : un stylo métallique, et aussi des nano-aiguilles. Ces dernières sont toutes regroupées sur une même ligne, afin de former une fine lame. Grâce à cela, le professionnel peut réussir à obtenir une réplique parfaite du sourcil naturel.

Pour ce faire, le professionnel ou l’esthéticienne se charge de redessiner votre sourcil. Ensuite, pour combler les trous, il trace délicatement des traits ultra fins, qui imitent l’aspect du poil à la perfection. C’est ainsi que dès la fin de la procédure, on peut obtenir un résultat naturel. 

Il faut noter néanmoins qu’après la première séance, il est nécessaire de faire une retouche environ trois semaines plus tard. Cette deuxième séance permet donc de fixer le travail de pigmentation, pour que votre maquillage puisse rester visible plus longtemps.

Le microblading, c'est quoi ?
Source: shutterstock.com

Quelle différence avec le microshading ?

Le microshading est lui aussi une technique de maquillage semi-permanent des sourcils. Tout comme le microblading, il permet de sublimer le visage de la femme grâce à des sourcils parfaitement dessinés. Toutefois, il est important de pouvoir faire la différence entre ces deux techniques, car elles sont loin d’être identiques.

En effet, même si elles se rejoignent sur plusieurs points, il est important de noter les différences entre les techniques du microblading et du microshading. La plus grande d’ailleurs se situe au niveau de la façon dont le pigment est inséré pour tracer le sourcil.

De manière plus concrète, le microblading se présente comme une technique qui permet de reproduire un effet de poil. C’est pour cette raison que les pigments sont insérés par le biais de traits fins, qui viennent imiter de manière réaliste l’aspect des poils. C’est une technique naturelle, qui permet de combler les sourcils, sans pour autant apporter de l’intensité au tracé de la ligne.

Le microshading par contre, permet de reproduire un effet d’ombrage, un peu comme avec un crayon à sourcils. De ce fait, on insère les pigments sous forme de petits points dont les contours sont fondus. Cette technique permet surtout de redessiner la ligne, en apportant également de l’intensité au sourcil, sans oublier de combler les vides.

Vous vous demandez laquelle de ces deux techniques il faut choisir ? Déjà il faut savoir que le microblading donne un rendu visuel avec un effet poil, discret et sans intensité. Le microshading par contre permet d’obtenir un rendu visuel poudré, qui peut être plus ou moins intense, selon vos préférences.

Quelle différence avec le microshading ?
Source : shutterstock.com

Ensuite, vous devez garder à l’esprit qu’on choisit le microblading lorsque :

  • On ne souhaite pas apporter de l’intensité à sa ligne
  • On souhaite harmoniser sa ligne
  • On n’a pas l’habitude de se maquiller les sourcils le matin
  • On souhaite combler les vides.

Le microshading se présente comme le meilleur choix lorsque :

  • On se maquille les sourcils tous les jours
  • On souhaite harmoniser sa ligne
  • On souhaite apporter de l’intensité, aussi bien à son sourcil qu’à son regard.

Quoi qu’il en soit, pour l’une ou l’autre de ces techniques, vous devez vous tourner vers des professionnels pour avoir une garantie de résultat.

Est-ce que le microblading fait mal ?

Étant une technique de maquillage semi-permanent, on peut s’attendre à ce que le microblading soit vraiment douloureux. Pourtant, ce n’est pas le cas. En effet, lors de cette procédure, les aiguilles ne pénètrent pas profondément sous la peau. Cela signifie qu’elles touchent peu de terminaisons nerveuses, et que par conséquent, la douleur est moindre.

Il faut noter aussi qu’il y a moins de saignement qu’avec les autres techniques de maquillage semi-permanent. Alors logiquement, la période de cicatrisation est nettement réduite. Vous pourrez donc vous offrir cette prestation, et en profiter aussitôt puisqu’il n’y a pas de croûtes gênantes qui apparaissent les premiers jours.

Combien de temps cela dure ?

Si le microblading est une tendance maquillage tellement appréciée aujourd’hui, c’est parce qu’il donne des résultats impressionnants. La séance ne dure qu’une heure à peine, mais vous pourrez profiter du résultat pendant un an et demi. Pour cela, vous devez prendre rendez-vous trois semaines après la première séance, pour une séance de retouche. Ainsi, vous aurez la garantie de pouvoir profiter de votre maquillage pendant très longtemps.

Pour les femmes modernes et actives qui manquent de temps mais qui souhaitent toujours se présenter sous leur meilleur jour, le microblading est un choix évident. C’est une technique qui vous permet d’avoir toute l’année, des sourcils parfaitement tracés et avec un effet naturel, sans avoir à vous maquiller.

Discover