Les grands-parents sont une référence pour les parents et les petits-enfants
Si vous avez des antécédents familiaux proches, c’est probablement lié à vos grands-parents. Les grands-parents sont l’axe sur lequel s’articule la famille et les différents événements familiaux imprévus tels que la séparation, le divorce, la perte d’emploi ou les difficultés économiques n’ont pas d’importance, car ils veilleront toujours sur tous. Grands-parents, parents et petits-enfants, il est bon de réfléchir au rôle des grands-parents dans la famille et de leur redonner l’importance qu’ils méritent.

Quel rôle jouent les grands-parents dans la famille ?

Il y a longtemps, les familles vivaient ensemble et se révoltaient. Les couples se sont mariés, ont vécu dans la maison de ses parents ou de ses parents, et ainsi le noyau familial a grandi au fur et à mesure que les enfants sont nés. Plus tard, les couples ont décidé de devenir indépendants et ont vécu dans leur propre maison avec leurs enfants, rendant des visites plus ou moins fréquentes aux grands-parents. Pendant un certain temps, les grands-parents ont été une présence presque invisible dans les familles, mais aujourd’hui, la situation économique a de nouveau changé.

Les grands-parents sont aimés, mais ils sont aussi nécessaires, soyons honnêtes. Les familles qui ont été obligées de vivre ensemble dans la même maison ou les familles qui n’ont pas les moyens de payer une garderie ou une gardienne pour leurs plus jeunes enfants trouvent chez les grands-parents une solution sur mesure. Le grand-père ou la grand-mère, personne de mieux pour remplir leurs petits-enfants d’affection et, soit dit en passant, prendre soin d’eux jusqu’au retour des parents du travail. Mais quel est vraiment le rôle des grands-parents dans la famille ?

Les grands-parents comme dispensateurs de soins réguliers

Les grands-parents sont devenus les principaux dispensateurs de soins à leurs petits-enfants. Il ne s’agit plus de rendre visite à grand-mère le dimanche ou de passer des vacances chez les grands-parents, mais de passer plus de temps avec les grands-parents qu’avec ses propres parents. Les enfants vont à l’école avec leurs grands-parents, mangent avec eux, vont après l’école avec leurs grands-parents et peuvent aussi les accompagner à certaines activités scolaires.

Les plus jeunes enfants restent à la maison sous la garde des grands-parents lorsque la famille n’a pas les moyens de s’offrir une crèche en raison d’une incompatibilité de prix ou de temps. Et les grands-parents sont là, dans chaque routine quotidienne de leurs petits-enfants et aussi à chaque date prévue. L’enfance des enfants est marquée par la présence continue de leurs grands-parents.

Les grands-parents en tant que complices de petits-enfants

Le fait que les grands-parents soient les principaux dispensateurs de soins des enfants ne signifie pas qu’ils ont l’obligation de les éduquer. Cette tâche appartient toujours aux parents, c’est pourquoi on dit souvent que “les grands-pères n’élèvent pas, ils gâtent”. Et à juste titre. Les grands-parents ont déjà éduqué leurs propres enfants à l’époque, maintenant il est temps de profiter de leurs petits-enfants, sans la responsabilité de former de bonnes personnes, mais avec la responsabilité de veiller à leur sécurité et à leurs soins, ce qui n’est pas une mince affaire.

C’est pourquoi les grands-parents deviennent aujourd’hui complices des enfants. Les grands-parents sont les amis de leurs petits-enfants, des amis expérimentés avec lesquels ils se sentent en sécurité et protégés. L’équipe formée par les grands-parents et les petits-enfants est l’une de celles que l’on n’oublie jamais, avec des moments et des souvenirs inoubliables, que tous deux garderont comme le joyau le plus précieux.

Les grands-parents comme médiateurs dans la famille

Il est vrai que parfois les grands-parents sont une source de conflits parce qu’ils gâtent trop leurs petits-enfants ou parce qu’ils ne sont pas d’accord avec l’éducation que leurs parents leur donnent, mais la plupart du temps, les grands-parents agissent comme médiateurs dans les conflits familiaux. Les conflits entre parents et enfants se terminent par l’intervention des grands-parents, qui peuvent voir la situation d’une manière plus objective et avec l’expérience d’avoir vécu quelque chose comme ça auparavant.

Médiation des grands-parents qui ne se rangent du côté de personne et se rangent du côté de tout le monde lorsque les choses tournent mal, lorsque l’un des parents est sans emploi, lorsque le salaire ne suffit pas à payer l’hypothèque, lorsque quelqu’un doit rester à la maison pour cause de maladie et même lorsque l’enfant est renvoyé de l’école pour mauvaise conduite. Les grands-parents s’occuperont toujours de toute la famille.

Les grands-parents comme référence familiale

Mais nous ne pouvons pas nous en tenir uniquement au rôle fonctionnel des grands-parents. Ils sont la référence familiale par excellence et les experts en matière d’affection inconditionnelle envers les parents et les enfants. Les leçons que nous tirons de la vie avec nos grands-parents ne se limitent pas à leur expérience et à leur sagesse, mais à cette leçon d’amour et de lien qui, avec leur seule présence, nous enseigne ce qu’est vraiment une famille.

Sans parler des histoires du passé que les petits-enfants écoutent avec étonnement et adoration à parts égales, d’où je viens, qui suis-je vraiment ? Les petits philosophes trouvent la réponse dans la main de leurs grands-parents. D’ailleurs, les grands-parents se sentent utiles et importants dans la vie familiale.

Noter cet article